Séquelles médicales

Depuis le 10 janvier, rien n’est plus pareil dans la vie de Florian. L’accident dont il a été victime a transformé l’adolescent insouciant qu’il était en blessé grave, , handicapé pour toute la vie. Des rêves anéantis, des douleurs. Une faute d’inattention a presque brisé la vie de Florian.

«Si seulement j’étais mort…»

17 fractures, dont quatre à la tête. Contusion cérébrale, œdème cérébral. Le cerveau enfle tant qu’il faut opérer d’urgence. Les médecins ouvrent la boîte crânienne et en enlèvent une partie. Aujourd’hui, l’ouverture sous le cuir chevelu est fermée par une pièce en plastique. Florian reste dans le coma pendant des semaines, puis dans un coma éveillé. Les médecins luttent pendant des jours pour qu’il survive. Florian ne se souvient de rien de tout cela: «Mes souvenirs des premiers dix-huit mois sont très flous, comme dans un brouillard.»


Fatigue

Les pronostics après un traumatisme crânien dépendent de l’ampleur des lésions cérébrales. En cas de lésions légères (commotion cérébrale), la guérison complète est de règle. En cas de lésions graves, il faut s’attendre à des séquelles durables de certaines fonctions cérébrales: selon les zones touchées, il peut apparaître les symptômes suivants: paralysie (p. ex. hémiplégie), troubles du langage, troubles de la mémoire, troubles visuels, troubles du comportement, troubles de la conscience (déficit d’attention jusqu’à coma éveillé). Des crises d’épilepsie sont également possibles.

Qu’est-ce qu’un traumatisme crânien?

Un traumatisme crânien ou traumatisme cranio-cérébral (TCC) est dû à un choc externe avec des lésions touchant les os du crâne et le cerveau. D’où une influence possible sur les fonctions cérébrales. Les signes typiques d’un traumatisme crânien peuvent être, entre autres, des maux de tête, des vertiges, des nausées, des troubles ou dégradations de la conscience, l’écoulement de liquide du nez ou des oreilles.