Facteurs environnementaux

La tombée de la nuit ou une mauvaise visibilité due au brouillard, à la pluie ou à des chutes de neige augmente le risque d’avoir un accident de la circulation. Sur route humide, recouverte de feuilles, enneigée ou verglacée, la distance de freinage des véhicules est plus longue et ils peuvent se mettre à déraper plus facilement. En cas de mauvaise visibilité, les piétons mais aussi les cyclistes sont particulièrement vulnérables.

Source: bfu

Pour tous les piétons: porter des vêtements clairs, voyants et dotés de bandes réfléchissantes. Faire preuve de grande prudence en traversant les rues. En cas de doute, mieux vaut faire un détour pour traverser la chaussée à un endroit bien éclairé. Tous les usagers de la route devraient adopter leur comportement selon les conditions de circulation.

Voir et être vu est une nécessité dans le trafic – particulièrement au crépuscule et la nuit. L’heure de la journée, les conditions météo et le comportement adopté sont autant de variables agissant sur votre sécurité lors de déplacements à pied ou à vélo.