Équipement


Jamais sans équipement de protection
Contrairement aux motards qui portent des vêtements de protection même en été, les scootéristes montent volontiers sur leur engin en short, jupe, T-shirt et sandales.
Mon casque
Je ne roule jamais sans casque. Et je l’attache correctement: le casque doit être aussi serré que possible, mais quand même confortable.
Casque jet ou intégral?
Le casque jet est apprécié des conducteurs de chopper et de scooter ainsi qu’en été quand il fait chaud. Grâce au large champ de vision, il est idéal pour rouler en ville ou en agglomération. Du fait de l’absence de mentonnière, la protection est inférieure à celle d’un casque intégral.
Ma protection pour le haut du corps
Je porte toujours une dorsale, même pour les tout petits trajets. J’opte pour un blouson confortable, mais aussi moulant que possible avec des épaulières et des coudières assez longues. Les blousons avec des protecteurs thoraciques supplémentaires sont également fortement recommandés. Pour être mieux vu, je veille à toujours porter des vêtements moto clairs ou réfléchissants (casque compris).
Mes vêtements de protection
Je porte si possible un pantalon léger avec des protections aux genoux, aux tibias et aux hanches. Je porte toujours des gants de moto protégeant bien les doigts et les poignets. Les meilleurs gants ont un long manchon qui protège parfaitement les multiples os des poignets
Mes bottes
Je porte toujours des bottes assez hautes qui couvrent au moins les chevilles. Les bottes doivent avoir une semelle de protection suffisamment dure.

Je me déplace à scooter

Contrairement aux motards qui portent des vêtements de protection même en été, les scootéristes montent volontiers sur leur engin en short, jupe, T-shirt et sandales. Or, ceux-ci ont besoin d’un équipement complet tout comme les motards – sur un plan technique, un scooter est une moto, mais avec une autre enveloppe. En roulant à scooter sans protection, même à moindre vitesse, on peut – tout comme à moto – se blesser grièvement, même s’il s’agit de blessures différentes. On sous-estime très souvent le risque d’accident grave pour les scootéristes.